• Temps de lecture :5 min de lecture
  • Post last modified:15 février 2024

Noël 2023 : la Paix

Chers Responsables, membres et Amis des Fraternités Séculières Charles de Foucauld

 l’Adoration des Mages de Murillo

Nous allons revivre encore une fois la naissance de notre Jésus de Nazareth et voulons vivre l’expérience de la Paix.

Nous vivons des temps troublés et agités, guerres terribles en Ukraine, à Gaza et d’autres parties du monde, avec peu d’espérance, que ce soit au niveau social ou personnel.  Politiquement aussi peut-être. Mais nous devons prier et espérer, espérer la Paix.

Marie a su accompagner son fils toute sa vie et a été sans aucun doute une des personnes qui ont le plus influencé Jésus comme promoteur de la paix.

Il y a de nombreuses citations dans le Nouveau Testament où Jésus nous dit :

« La Paix soit avec vous ».

Dans la prière pour la paix de notre Pape François de 2023, nous pouvons lire :

« Marie, protège- nous. Nous sommes là devant toi. Tu es Mère, tu connais notre fatigue et nos blessures. Toi, Reine de la Paix, souffre avec nous et pour nous, en voyant tant de tes fils découragés par les conflits, angoissés par les guerres qui déchirent le monde.

Cette paix que nous demandons n’est pas possible sans la justice sociale et sans notre engagement religieux, social et politique.

Aucun conflit ne se résout par la violence. La paix doit reposer sur un accord entre les parties et doit être juste. Nous devons faire un grand effort pour accepter ce qui est différent et mettre la personne humaine au premier plan. »

Dans ses écrits d’Octobre dernier, le Pape François nous dit :

« Saint Charles de Foucauld, figure prophétique pour notre temps, a témoigné de la beauté de transmettre l’Evangile à travers l’apostolat de la douceur : lui qui se sentait ‘frère universel’ et a accueilli tous les hommes, nous montre la force évangélisatrice de la tendresse (…) Vivre la bonté de Jésus l’a amené à tisser des liens fraternels d’amitié avec les pauvres, les Touaregs, avec ceux qui étaient loin de sa propre mentalité. Peu à peu ces liens ont généré la fraternité intérieure, en appréciant la culture de l’autre »

Nous venons juste d’avoir une approche sensible et nous pouvons observer les situations de danger dans notre environnement.

Injustices, violences, désaccords et notre devoir de Chrétiens, si nous voulons vraiment vivre la naissance de l’homme de la Paix, prêtons notre épaule partout où nous le pouvons et vivons pleinement cette prière de notre Père Saint François d’Assise :

Seigneur, fais de moi un instrument de paix
Là où est la haine que je mette l’amour,
Là où est l’offense que je mette le pardon,
Là où est la discorde que je mette l’union,
Là où est l’erreur que je mette la vérité
Là où est le doute que je mette la foi.
Là où est le désespoir que je mette l’Espérance
Là où sont les ténèbres que je mette la lumière.
Là où est la tristesse que je mette la joie.
Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant
D’être consolé que de consoler,
D’être compris que de comprendre,
D’être aimé que d’aimer,
Parce que c’est en se donnant que l’on reçoit,
C’est en s’oubliant soi- même que l’on se retrouve soi-même,
C’est en pardonnant que l’on obtient le pardon,
C’est en mourant que l’on ressuscite à l’éternelle vie.

Ensemble, soyons des sentinelles d’espérance !

Les Responsables Européens

Francesco et Joëlle Décembre 2023